Accéder au contenu principal

La fée qui fabule

Quand une fée se prend pour une mère, ça peut vite devenir le bord'aile...

Famille hors nomenclature, ça ne se raconte pas. La petite maison dans la prairie avec l'ami du petit déjeuner qui passe tous les matins ? On oublie, mauvaise pioche, erreur de mioches. De toutes façons, y'a longtemps que Laura elle a perdu ses dents et tout le reste, Môsieur Ingalls est mort et Ricoré, plus personne ne connait.

Profession reconnue : marchande de jouets
Profession non homologuée : Fée

A ses heures pas perdues, fabrique des ailes et des baguettes, des costumes de princesses de chevaliers de dragons et de lapins blancs. Championne en Fabulosophie, chante en couleur pour chasser le chat gris,
Un champs de baguettes, un p'tit oiseau dans la tête,

Un grain de Clochette, un air de Peter Panette ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vitrines des beaux jours ... de pluie

Bon d'accord, c'est vrai que les beaux jours se font désirer. Mais ce ne sont pas quelques gouttes de pluie qui vont nous empêcher d'arborer les couleurs de l'arc en ciel dans nos vitrines. Quoi ? Ce ne sont pas de simples averses, vous dîtes ? Des trombes d'eau à faire perdre sa tête et son chapeau à Paddington? Du déluge à faire naufrager les pirates et leurs vieilles coques ? Barre à tribord, larguer les amarres! Musique Maestro, et que le spectacle commence.
Avec dans le désordre d'apparition : bateau Tirot, Costumes Lilibulle, porteurs Vilac et Moulin Roty, batterie grenouille B.toys, table et dinette Djeco, Tirelire Bécassine, lampes et suspensions L'Oiseau Bateau, Piano rose Hape, peluches Steiff , Moulin Roty et Sigikid, Baigneur Petitcollin, quilles et sac cartable Lilliputiens ... 


Album photos de classe, peluches Moulin Roty, jouets en bois et métal Vilac, panda Steiff ...


Chenille, renard et Rhino d'activités Lilliputiens, éléphant Déglingo…

Les jolis déguisements de la boutique photographiés par un artiste

Rendez-vous vite sur mon autre blog, vous pourrez admirez le travail d'Olivier Benguigui, qui a sublîmé mes déguisements, et ma princesse. Pour voir d'autres photos, cliquez sur le titre de cet article.
La maison des 3 ours, c'est une philosophie : pour vivre heureux, vivons bohème.
Couleurs à l'infini et à la folie pour chasser le gris de l'ennui,
un chapeau de soleil en guise de parapluie, une allure bôbô comme on les aime,
un petit coin de paradis, pour les grands et petits en plein coeur du quartier Saint-Louis,
Versailles comme un village de rues pavées qui vous donne envie de chanter et danser
sur des airs de Paris et Montmartre qui vous dit : elle est belle elle est mignonne, c'est une bien jolie personne, il faut la voir, quand elle est assise derrière l'comptoir, elle a toujours le sourire, elle est belle et on l'admire, avec son chignon qu'est toujours bien coiffé, c'est la caissière du grand café (version mes souvenirs quand mon grand-père me la chantait).
Vous l'avez j'espère compris, au-delà de ces mots écrits, la maison des 3 ours, c'est tout un poème, pour offrir un cadeau comme on dit "je t'aime".